Note aux auteurs

La Revue Recto/Verso ne publie que des articles inédits, rédigés en français, anglais, espagnol ou italien.
Un appel à contribution est lancé deux fois par an, en juin et en décembre. Il est consultable sur le site sous la rubrique « Prochain numéro ».
Les articles doivent être envoyés, dans les délais inscrits dans l’appel à contribution, en document attaché, sous format Word et RTF, à l’adresse électronique de la Rédaction (contribution@revuerectoverso.com) Les articles, reçus par la Rédaction, seront communiqués de façon anonyme aux membres du Comité de Lecture et du Comité Scientifique spécialisés dans le domaine de compétence de l’article.
Un article proposé pourra être refusé, accepté sous réserve de modifications, accepté tel quel.
Les articles retenus seront disponibles et imprimables en ligne au format HTML et PDF. Ils seront disponibles d’abord dans le numéro en cours, puis sous la rubrique « Archives ».
Les articles non retenus ne seront ni renvoyés ni conservés. L’auteur sera informé par mail du rejet de son article.

NORMES POUR LA PRÉSENTATION DES ARTICLES RÉDIGÉS EN FRANÇAIS

I. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L’ARTICLE

Format : Les articles devront être saisis au format Word PC ou Mac.
Longueur : Les articles ne devront pas dépasser les 35 000 signes (espaces compris).
Style : Les articles devront être saisis à l’aide de la "feuille de style" remise à l’auteur : interligne simple, dans la police Times, corps 11, avec des marges (gauche, droite, haut et bas) de 2 cm, sans autre enrichissement typographique que l’emploi de caractères italiques (l’emploi du gras et du soulignement est à proscrire). Se limiter aux style prédéfinis sur le document.
Titre de l’article : il figurera, centré, en capitales, sur la première page.
Signature : le nom de l’auteur de l’article sera centré et apparaîtra sous le titre, séparé d’un espacement de deux interlignes simples.
Exergue : il sera saisi dans la police Times de corps 8, sera placé à droite de la page, en italiques.
Abréviations : Si l’auteur décide d’employer des abréviations pour se référer à certains titres qui reviennent souvent dans l’article, il devra mentionner et expliciter les abréviations dès leur premier usage, dans une note.
Mots étrangers : ils seront transcrits en italique (ex. a priori, in quarto).
Citations courtes : inférieures à trois lignes, elles seront directement incluses dans le corps de l’article, entre guillemets. Pour une citation de second rang (à l’intérieur d’un texte guillemeté), utiliser les guillemets anglais ( « …. "….." … » )
Citations longues : supérieures à trois lignes, elles seront présentées dans la police Times, corps 10, en retrait (2,5 cm à gauche), sans guillemets au début et à la fin.
Les notes bibliographiques figureront à la FIN du document, dans la police Times, corps 10. Pour transcrire une référence bibliographique, nous proposons les styles suivants :
S. Mallarmé, Œuvres complètes, éd. présentée, établie et annotée par B. Marchal, t. I, Paris, Gallimard, 1998, p. XXVII.
J. Starobinski, « Approches de la génétique des textes », in La Naissance du texte, Louis Hay (éd.), Paris, Corti, 1989, p. 207-212.
R. Paoli, « Borges y Schopenhauer », Revista de Crítica Literaria Latinoamericana, 24 (1986), p. 137-208.
Pour citer un manuscrit, nous proposons le style et l’ordre suivant (prénom, nom en minuscule, titre en italique, localisation du manuscrit, indication cote, numéro du/des feuillet(s) :
P. Valéry, Dossier Agathe, BnF MSS NAF 19019, f. 155-157 (inédit).
M. Leiris, Lucrèce, Judith et Holopherne, BLJD, LRS, MS 21, f. 2 (v°), f. 4 (r°). [dans certains cas, il sera nécessaire, la première fois, de fournir le nom complet de la bibliothèque : BLJD = Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet].
Ibid./Ibidem  : Pour reprendre, dans la note immédiatement consécutive, le même ouvrage ou le même manuscrit, on utilisera la forme : Ibid., p. 88 ou Ibid., f. 20. On emploiera la forme Ibidem s’il s’agit de la même page ou du même feuillet. Op. cit.  : Si un même ouvrage d’un auteur est cité plusieurs fois dans l’article, la note prendra la forme : S. Mallarmé, Œuvres complètes, op. cit., p. 34.
Une bibliographie essentielle pourra être fournie à la fin de l’article. Elle contiendra les principales références bibliographiques employées dans et pour la rédaction de l’article. Les références seront transcrites en suivant les styles proposés pour les notes, mais, s’agissant d’une bibliographie, l’initiale du prénom suivra le nom (ex. Sartre, J. P., Les Mots ….).

II. TRANSCRIPTIONS ET TRADUCTIONS

Transcriptions : La revue Recto/Verso accepte des transcriptions diplomatiques de fragments manuscrits utiles à la démonstration. Les transcriptions seront incorporées dans le texte au format word. L’auteur fournira aussi les transcriptions en fichier PDF. Pour les transcriptions, les auteurs utiliseront, en fonction de leurs besoins, les signes diacritiques suivants :
Résultats= mot manuscrit (respecter cette casse uniquement si le reste du texte à transcrire est un tapuscrit)
Thèmes= (respecter cette casse uniquement si le reste du texte à transcrire est un manuscrit)
Mallarmé= mot souligné
Mallarmé= mot souligné deux fois
Préambule= mot biffé
<ce+la>= surcharge
<ill.>= mot illisible
<ill.>= mot illisible biffé
*n’est point* = lecture conjecturale
<sic>= mot cité textuellement
Pour les transcriptions de segments interlinéaires, les auteurs utiliseront l’exposant ou l’indice.
Ex. : tombait en enfer, elle le transformerait
tombait en enfer, elle le transformerait
Traductions : Si nécessaire, il sera demandé aux auteurs de compléter la rédaction définitive de l’article par des traductions, dans la langue de l’article, des citations faites dans une langue autre que celles prévues par la revue.

III. ABSTRACT, MOTS-CLEFS ET PRÉSENTATION DES AUTEURS

L’abstract comportera 10 lignes et sera suivi de l’indication de 5 mots-clefs.
Il sera obligatoirement rédigé en français et en anglais. Si l’article est écrit en espagnol ou en italien, l’auteur devra fournir, en plus des abstracts en anglais et en français, un abstract rédigé dans la langue de l’article.
L’abstract sera fourni dans un document séparé au format Word et RTF, dans la police Times, corps 11, avec des marges (gauche, droite, haut et bas) de 2 cm.
À la fin de l’abstract, chaque auteur fournira une brève présentation de soi (4 lignes maximum), rédigée dans la langue de l’article, en anglais et en français. Au moment de la mise en ligne de l’article sur le site de la revue, il sera possible d’accéder à cette information en cliquant sur sa signature dans l’article.

IV. REMARQUES TECHNIQUES

Les deux points ( : ) seront précédés d’un espacement.
Les guillemets ( «  » ) seront précédés et suivis d’un espacement.
Dans l’indication des numéros de page, aucun espacement ne figurera avant et après le tiret court qui sépare les numéros de page (ex. : p. 55-57, et non pas 55 - 7).
Les appels de note figureront dans le texte en numérotation continue (mode automatique) et seront placés avant la ponctuation ou le guillemet, immédiatement après le mot auquel la note se rapporte. Le point suit toujours l’appel de note.
Les majuscules porteront toujours l’accent (ex. : Éléments, et non pas Eléments).
Les noms de personnes, dans le texte et dans les notes, ne prennent de majuscule qu’à l’initiale (ex. P. Claudel, et non pas P. CLAUDEL).
Utiliser les lettres soudées (æ Æ œ Œ, et non pas ae AE oe OE).
Entre les lettres d’un sigle, l’auteur n’inscrira jamais de point (ex. : CNRS, et non pas C.N.R.S.)
Les dates et les nombres seront abrégées dans la forme “e” et non pas “ème”, “re” et non pas “ère” (ex. : XXe, et non pas XXème ; 1re, et non pas 1ère.

IL EST RECOMMANDÉ DE PASSER LE TEXTE AU CORRECTEUR ORTHOGRAPHIQUE.

Cet article a reçu les réponses suivantes :